Afin d'avoir à disposition l'intégralité de ce qui s'y dit, il apparaît nécessaire de pouvoir bénéficier d'un accès soit audio, soit vidéo, de chaque audience groupée avec le juge.

Les relevés du greffe sont insuffisants, car ne pouvant contenir l’intégralité des débats.

Or, il est courant que des informations concernant des affaires tierces y soient évoquées. De plus, les attitudes et discours de volonté d’exclusion parentale sont rarement notifiés dans le compte rendu des débats.

Les membres des familles doivent pouvoir faire valoir ce qui se dit lors de ces audiences autrement qu’en faisant appel uniquement à leur mémoire et leurs souvenirs.

Afin également de pouvoir éviter les accusations d’impartialités, les juges pourront ainsi démontrer leur totale neutralité dans la gestion des conflits et les décisions de droit de garde.

Dans ce cadre, il apparaît utile qu’un micro ou une caméra soit disposé dans ces bureaux. Le parent en faisant la demande doit pouvoir avoir accès au compte rendu intégral de l’audience concernée, si besoin via les services d’un greffier assermenté qui en assurerait la retranscription.

Cette proposition ne concerne par les entretiens individuels, ou les entrevues avec demande de confidentialité explicitement exprimée par les 2 parents.

05/07/2017 Stef
Propositions    
595