Les conflits familiaux se déroulent actuellement dans un environnement extrêmement lourd.

Cet environnement comprend un grand nombre d'intervenants.

Il est notoire que la multiplication des intermédiaires nuit à la précision de la transmission de l'information. En effet, comment peut-on décemment demander à des personnes d’assimiler en  quelques heures des dossiers énormes, et à retranscrire de manière fiable et complète des situations et des informations avec la même précision que ceux qui les ont personnellement vécus durant parfois plusieurs dizaines d'années ?

De plus, une grande partie de ces intervenants font du business : beaucoup d'argent circule, beaucoup de personnes font ressentir leur pouvoir. Malheureusement, les conflits familiaux nourrissent et entretiennent les affaires financières d'un grand nombre d'intervenants.

Il devrait être possible pour les personnes ayant le niveau suffisant et en ressentant le besoin de pouvoir se représenter eux-mêmes face à la justice familiale.

Cela coûterait moins cher à tout le monde, et permettrait bien souvent d'aller beaucoup plus vite.

21/06/2017 Stef
Propositions    
525