Il devrait être possible pour tous parents d'être capable d'effectuer des donations financières qui ne seront utilisables par son enfant que lorsque celui-ci aura atteint sa majorité. Ces donations devraient être préservées de toute séparation parentale future et donc situées hors des séparations de patrimoines effectuées lors des jugements de divorce. Il faut donc mettre en place un système de compte bancaire « spécial enfant » où l'argent ne pourra que rentrer, mais ne pourra jamais être retiré sauf par l'enfant concerné lorsqu’il aura atteint son âge de majorité.

1
Propositions     Résidence Alternée    
1545

Laisser un commentaire